Yannis Suire sur les traces de Claude Masse

Plan de la ville de Bordeaux, Service historique de la Défense, Vincennes.

Par Aline Chambras

Avec Le Médoc, Arcachon, les Landes et le Pays Basque vers 1700, L’estuaire de la Gironde, Bordeaux et le Bordelais vers 1700, et une édition actualisée de son ouvrage sur le Bas-Poitou vers 1700, Yannis Suire offre aux spécialistes ou aux passionnés d’histoire régionale, trois ouvrages rares. Chacun permet de découvrir les centaines de cartes réalisées dans la région par Claude Masse, ingénieur du roi, à la suite d’incessants déplacements, mesures et prises de notes, effectués entre 1688 et 1724. Outre ces cartes, c’est aussi le regard d’un homme sur ces espaces, leurs habitants et leurs traditions, que ces livres donnent à voir. Car aux données cartographiques stricto sensu, Claude Masse ajoute des commentaires, prémices des légendes qui accompagnent aujourd’hui toute carte digne de ce nom.

Carte de l’embouchure de la Garonne, Service historique de la Défense, Vincennes.

« Claude Masse avait été missionné par le roi pour cartographier le territoire afin d’en organiser la défense contre un éventuel débarquement anglais ou hollandais, explique Yannis Suire Son travail cartographique devait permettre au roi de déterminer où ériger des fortifications, de savoir où se trouvaient des obstacles naturels et où les soldats pouvaient cantonner. Ses cartes sont donc très précises que ce soit d’un point de vue topographique et géographique (fleuve, cordon de dunes infranchissables, etc.) mais aussi économique (ressources maraîchères pour les soldats, habitations, etc.). Mais au-delà de cette approche strictement militaire, Claude Masse est allé plus loin. Il a développé aussi une approche que l’on qualifierait aujourd’hui d’environnementaliste ou d’ethnographique en étudiant la manière dont sont aménagés les espaces ou les paysages, en décrivant l’occupation des sols comme la vie quotidienne des habitants. Ces données, et les commentaires qu’il y apporte, permettent de dresser une véritable photographie de ces territoires au tout début du xviiie siècle. » Sous la plume avisée de ce spécialiste, les cartes prennent tout leur sens et le lecteur peut en saisir toutes les subtilités.

Détail de la Carte de la coste de Labourt en Guyenne depuis Bayonne jusqu’en Espagne. Service historique de la Défense, Vincennes.

Dans l’ouvrage sur le Médoc, Arcachon, les Landes et le Pays Basque, on apprend ainsi que la question de l’érosion du littoral se posait déjà à l’époque de Claude Masse, qui évoque, par exemple à propos de la côte médocaine, « ces dunes qui marchent et qui engloutissent des villages ». Dans celui consacré à l’estuaire de la Gironde, le Bordelais et Bordeaux, les travaux de Claude Masse permettent de donner une vision précise de ce qu’était la capitale girondine à cette époque, quand Saint-Michel n’était encore qu’un quartier de faubourg à dominante rurale ou que les Chartrons, le long de la Garonne, commençaient à peine à se constituer en quartier de commerce et d’entrepôt du vin. Précises et d’une qualité esthétique indéniable, ces cartes constituent un témoignage unique de ce que fut la région à la fin du règne de Louis XIV.

Portrait de Yannis Suire, 2017.

Yannis Suire est conservateur du patrimoine en charge de l’Inventaire général du patrimoine culturel de la Vendée et directeur du Centre vendéen de recherches historiques. Après l’École nationale des chartes, il a fait une thèse sur l’histoire de l’environnement dans le Marais poitevin.

Le Médoc, Arcachon, les Landes et le Pays Basque vers 1700, cartes, plans et mémoires de Claude Masse, ingénieur du roi, La Geste, 424 p., 39 €

L’estuaire de la Gironde, Bordeaux et le Bordelais vers 1700, cartes, plans et mémoires de Claude Masse, ingénieur du roi, La Geste, 472 p., 39 €

Le Bas-Poitou vers 1700, cartes, plans et mémoires de Claude Masse, ingénieur du roi, éditions du centre vendéen de recherches historiques (version actualisée de l’édition 2010), 366 p., 39 €

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*