Yan Ropert-Coudert — Étudier les prédateurs marins

Yan Ropert-Coudert est directeur de recherches au Centre d'études biologiques de Chizé (CNRS).

Yan Ropert-Coudert est directeur de recherche au Centre d’études biologiques de Chizé (CNRS) et directeur du programme de recherche Antarctique. Avec son équipe, il étudie les prédateurs marins (éléphants de mer, phoques, albatros, manchots…) dans les zones polaires principalement (Antarctique, subantarctique), et ponctuellement les zones subtropicales et tempérées (Australie, Cap en Afrique du Sud). Il raconte comment les recherches se mettent en place, le déroulé et l’organisation des missions qui durent douze mois en continu, parfois davantage, et comment le suivi des espèces est assuré.

À partir des données recueillies grâce à des appareils de biologging (qui enregistrent) spécifiquement conçus pour s’adapter à l’animal, les chercheurs peuvent reconstituer l’environnement de ces animaux. La reconstitution de l’environnement sonore, notamment, permet de connaître la vitesse de nage, les bruits des vagues, les interactions entre animaux, les moments de chasse… Le suivi depuis de nombreuses années des populations d’animaux marins permet de mieux comprendre les changements environnementaux (les changements climatiques) et l’adaptation des animaux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.