Marie NDiaye, grand prix de l’Académie de Saintonge

Marie Ndiaye. Photo Heike Huslage-Koch.

Par Aline Chambras

Le 17 octobre 2021, la cérémonie des prix de l’édition 2021 de l’Académie de Saintonge, dirigée par Marie-Dominique Montel, se tient à Royan, à partir de 14h30 à la salle Jean-Gabin. Cette année, la lauréate du grand prix est l’écrivaine Marie NDiaye, pour Royan. La professeure de français, une pièce de théâtre parue chez Gallimard en 2020. Dans ce texte de commande, écrit pour l’actrice Nicole Garcia, Marie NDiaye met en scène Gabrielle, une professeure de français d’un lycée de Royan. Le temps d’un monologue, aussi vindicatif que désespéré, Gabrielle s’adresse aux parents d’une de ses élèves, Daniella. La jeune fille s’est suicidée en se jetant du troisième étage par la fenêtre de la classe. Confrontée à ce geste irrémédiable, Gabrielle n’a de cesse de convier, dans un même élan, dénégation et accablement, comme si elle refusait avec véhémence d’endosser le costume de la coupable, sans pour autant être vraiment certaine de son innocence.

« L’émotion et l’épouvante conjuguées l’oubli de tout contrôle c’était sa faute ?
J’aurai bien voulu le savoir j’aurais bien voulu le savoir j’aurais bien »

Dans ce texte littéralement dramatique, la notion de culpabilité s’érige comme indissociable d’une injustice fondamentale, socle de la condition humaine. Nicole Garcia a joué pour la première fois ce monologue en juillet 2021 à Avignon, sous la direction de son fils Frédéric Bélier-Garcia. Actuellement en tournée dans toute la France, Royan. La professeure de français est à l’affiche du théâtre de La Coursive de La Rochelle, les 19 et 20 octobre prochains.

Le Palmarès 2021 de l’Académie de Saintonge

Grand Prix
Marie NDiaye pour Royan. La professeure de français (Gallimard 2020).

Prix de l’île d’Oléron
Philippe et Gérard Chagneau pour les cinémas d’art et d’essai et les Cahiers d’Oléron (avec l’association le LOCAL).

Prix de la Mer
Éric Chaumillon, professeur de géologie, pour ses travaux sur le littoral et la montée de l’océan (Lienss, La Rochelle Université).  

Prix Madeleine La Bruyère
Fabien Clauw pour ses romans historiques maritimes Pour les trois couleurs, etc. (Paulsen).

Prix de la Ville de Rochefort
Nathalie Rodriguez et Michel Bon pour l’imprimerie à l’ancienne des Petites allées à Rochefort. 

Prix de la Haute Saintonge
Philippe Deblaise pour Moi, Nicolas Jenson, libraire à Venise en 1470 (Le Pythagore, 2021).

Prix Jacques et Marie-Jeanne Badois
L’association cultuelle de l’Église protestante de Barbezieux pour la Commanderie de Cressac et la fresque des templiers. 

Prix de la Communauté d’agglomération Royan Atlantique
Monette Foucaud pour ses ouvrages sur le patois. 

Prix Dangibeaud
Pierre Campo pour son atelier de sculpture avec des moules du xviiie siècle. 

Prix Champlain
Laurent Busseau pour De l’Iroquoisie à Marseille : galériens iroquois du Roi Soleil.

Prix de la Ville de Marennes
Anne Richard, botaniste, spécialiste des plantes des marais.  

Prix de l’île de Ré
Pierre Miramand, Éric Depré, Thierry Bouyer pour Paléontologie de l’Aunis, sur les traces d’Alcide d’Orbigny

Prix de la Ville de Saintes
Jean-François Favre, artiste peintre.  

Prix de la Ville de Royan
Camille Geoffroy, femme de théâtre, pour son travail à Royan et La Rochelle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.