Karen Dutrech — Le don des oiseaux

Un oiseau recueilli par Karen Dutrech.

«La rencontre avec un nouvel oiseau éveille toujours des émotions proches d’une rencontre amoureuse : une sorte de trac, la peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir l’aider, l’envie d’être acceptée – condition sine qua non d’un “sauvetage”.» Avec Le don des oiseaux, paru aux éditions de L’Escampette, Karen Dutrech nous parle des oiseaux qu’elle recueille et soigne. Des textes dans lesquels elle évoque les moments d’émerveillement et de partage avec ces petits animaux sauvages.

Le hasard met les oiseaux sur son chemin. Des petits êtres ailés qui ont besoin de soin et qui la réclament. Une aventure qu’elle accepte et qu’elle prend à cœur. Le récit d’une confiance qui s’installe peu à peu, avant de laisser les animaux repartir à la vie sauvage. Karen Dutrech nous parle de ceux qu’elle prend sous sa protection : des moineaux, des martinets, des étourneaux. C’est lors d’un séjour en Italie que, pour la première fois, elle recueille et soigne un moineau : «C’est en me trompant de chemin, écrit-elle, à l’intérieur du dédale d’un monastère, que je t’ai trouvée. À Ottaviano, au pied du Vésuve, au large de Naples où j’effectue des recherches pour mon doctorat.» L’expérience se renouvelle plusieurs fois et l’autrice noue des liens avec ces animaux en convalescence : «La confiance, dit-elle, c’est une nécessité. Sans confiance, il est impossible de les soigner.» Partant de l’envie de partager l’émotion du temps passé avec les oiseaux, Karen Dutrech partage avec nous le bonheur des rencontres, des moments du quotidien, des instants d’émerveillement. Un besoin d’écrire pour transmettre les émotions, pour rendre compte de la relation qui s’établit entre les oiseaux et elle.

«C’est toi qui me fais hospitalière, me donnant le sens de l’hospitalité.» Comme requise par ces oiseaux qui réclament son aide, Karen Dutrech nous fait le récit d’une aventure qui a changé son expérience du monde, une aventure faite de coups de becs et de coups d’aile, de chants, de danses et de plumes. Simple et émouvant, Le don des oiseaux est un ouvrage plein d’empathie, marqué d’un profond respect pour le vivant.

Karen Dutrech, Le don des oiseaux, éditions de L’Escampette, 88 pages, 2020, 13 €

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.