Étienne Klein — Comment reconstruire l’appétit pour la science ?

Comment reconstruire l’appétit pour la science ? Dans le débat public, les arguments les plus convaincants ne sont pas les plus rationnels mais sont ceux auxquels on a le plus envie d’adhérer. Les faits scientifiques se révèlent ainsi difficiles à diffuser car ils semblent souvent contredire l’expérience quotidienne. Nietzsche avait‐il vu juste en doutant que nous ayions toujours la force de nourrir l’appétit pour la science dans un contexte qui souhaite l’annuler ? «Nous avons toujours de la force», répond Étienne Klein. Il défend que le rôle des scientifiques est aussi de déconstruire les convictions, bien que basées sur le bon sens, qui se révèlent scientifiquement fausses. «La science est la première victime pour l’instant d’une crise de la patience. Si on ne prend pas le temps d’expliquer tout le processus qui amène à une conclusion scientifique, elle semble aussi arbitraire que n’importe quel argument.»

Étienne Klein est physicien et philosophe des sciences. Il est professeur à l’Ecole centrale et dirige le Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière (LARSIM) au CEA.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.