68 pages — 5,5€

N°114 – octobre, novembre, décembre 2016

Édito

«la région issue du regroupe­ment des régions aquitaine, lim­ou­sin et Poitou-Char­entes est nommée “nou­velle-aquitaine”.» au-delà du décret du 29 sep­tem­bre 2016 qui acte le change­ment de nom, l’équipe de L’Actualité n’a pas atten­du pour ouvrir ses pages à ce nou­v­el agence­ment ter­ri­to­r­i­al. Dès l’édition de jan­vi­er 2016, L’Actualité sol­lic­i­tait les his­to­riens qui ont des­siné les frontières de ce ter­ri­toire à géométrie vari­able depuis l’Antiquité romaine.

Depuis sa création, la revue s’attache à val­oris­er la recherche en train de se faire dans les universités et organ­ismes implantés dans la région mais aus­si à faire connaître les chercheurs qui en sont issus.

Par définition, et si ancrée soit-elle dans un ter­ri­toire, la recherche a forcément une enver­gure inter­na­tionale. Pour nous, la sci­ence est com­prise dans son accep­tion la plus large, des sci­ences exactes aux éclairages four­nis par les sci­ences humaines. il en va de même pour la tech­nique et la tech­nolo­gie.

La fig­ure de Michel Fou­cault – d’origine poitevine rap­pelons-le – per­met d’illustrer la démarche de la revue qui n’hésite pas à sor­tir des sen­tiers bat­tus. au-delà de la pluridis­ci­pli­nar­ité que nous pra­tiquons depuis longtemps, nous cher­chons d’autres témoignages et d’autres images qui per­me­t­tent de féconder les ques­tion­nements. C’est pourquoi L’Actualité pro­pose un dossier très libre en appui aux journées organisées par l’université de Poitiers et le TAP sur le thème «In  fine, le dernier jour des vivants».

la pag­i­na­tion de cette édition a été augmentée en rai­son du succès sans précédent de la Fête de la sci­ence, ce qui témoigne des fruits d’un tra­vail au long cours aus­si bien dans les villes que dans les cam­pagnes. C’est la preuve d’une con­fi­ance accrue à la fois des uni­ver­si­taires et des acteurs locaux. un signe encour­ageant pour l’avenir !

Didi­er More­au

En cou­ver­ture, dessin de Joël Lorand, Freaks, 65x50cm, 2011.

Sommaire

4 Recherche, cul­ture, routes, saveurs

22 Capter la richesse
Au bar-restau­rant Un vil­lage français à Châtelus-le-Marcheix, l’économiste Pas­cal Chauchefoin imag­ine une con­ver­sa­tion entre Michel Houelle­becq et Jean Echenoz.

24 Pra­tique oblig­a­toire du tourisme
Gilles Clément nous offre quelques pages inédites d’un roman d’anticipation, qui se déroule notam­ment dans l’île de Ré.

26 La ville est un révéla­teur
L’anthropologue Éric Chau­vi­er aus­culte la ville et pointe ses symptômes à l’heure de la métropolisation.

28 Poitiers, Angoulême, Bor­deaux vues par Schopen­hauer
Com­ment, à 16 ans, Arthur Schopen­hauer se retrou­ve-t-il sur les routes de la région en 1804 ? Le futur philosophe pes­simiste alle­mand le racon­te au  l du chemin dans son Jour­nal de voy­age.

30 Le dit des trois rois morts et des trois vifs
L’histoire est celle de trois jeunes van­i­teux et orgueilleux. Ils ren­con­trent trois morts qui les met­tent en garde con­tre leurs com­porte­ments exces­sifs. Par Car­o­line Lam­bert.

33 Le dernier por­trait
À pro­pos du por­trait post mortem du père Camille de la Croix, en 1911, mis en scène dans son petit musée des moulages mérovingiens.

34 Rites d’entrée et de sor­tie
Chaque cul­ture témoigne d’une volonté de bien séparer les morts des vivants, voilà pourquoi les funérailles sont uni­verselles. Qu’on le veuille ou non, «il faut que le mort s’en aille» comme nous l’explique le socio-anthro­po­logue Patrick Baudry.

40 Diag­nos­ti­quer la mort
Com­ment dis­tinguer une per­son­ne vivante d’une per­son­ne décédée ? À un ques­tion­nement aus­si fon­da­men­tal, pas de réponse uni­verselle. Olivi­er Lesieur et René Robert, médecins réanimateurs, nous éclairent.

42 Celle qui fait par­ler les morts
Psy­chi­a­tre et médecin légiste à Poitiers, Alex­ia Del­breil présente ce métier atyp­ique qui sus­cite à la fois un vif intérêt et un pro­fond malaise. Qu’en est-il réellement ?

46 Cadavre, autop­sie et scène de crime
Les cadavres présentés dans les séries ou films policiers en dis­ent long sur notre rap­port à la mort. Maud Desmet a écrit une thèse puis un livre paru en août dernier sur le sujet.

48 Un mort au cœur grena­dine
Cyril Brèque décrit Sim­Life, dis­posi­tif qui per­met de revas­cu­laris­er des cadavres pour la for­ma­tion des futurs chirurgiens.

49 Nean­der­tal, Can­ni­bale Gourmet
L’anthropologue Bruno Mau­reille revis­ite les sites archéologiques de Char­ente et de Dor­dogne en s’interrogeant sur les pra­tiques des Néandertaliens.

50 Enter­rer des pes­tiférés
D’abord soucieux de respecter autant que pos­si­ble les rites funéraires, les pop­u­la­tions vic­times d’épidémies de peste ont  ni par red­outer le con­tact avec les défunts. Expli­ca­tions avec Sacha Kac­ki.

52 Dernier télé­gramme
Une mai­son d’édition de poésie, créée à Limo­ges par Fab­rice Car­ava­ca, qui pub­lie des textes con­tem­po­rains et expérimentaux.

54 Fête de la sci­ence

65 10 ans pour les sci­ences du vivant
Entre­tien avec Lau­rent Fil­lion sur le développement de l’école de l’ADN en Poitou-Char­entes.

Vente

Ce numéro est en vente en kiosque, à l’accueil de l’Espace Mendès France ou en ligne au prix de 5,5 €

Informations légales et pratiques

L’Actualité Nou­velle-Aquitaine — sci­ence et cul­ture, inno­va­tion est éditée par l’Espace Mendès France avec  le sou­tien du Con­seil Région­al Nou­velle-Aquitaine et avec le con­cours du CNRS, de l’ENSMA, de l’Université de Poitiers, de la Ville de Poitiers, du CHU de Poitiers.

1, place de la Cathé­drale 86000 Poitiers Tél. 05 49 50 33 00

Inter­net : https://actualite-nouvelle-aquitaine.fr

E.mail : jl.terradillos@emf.ccsti.eu

Rédac­tion – Dif­fu­sion : 05 49 51 56 00

  • Abon­nements :
    • Ser­vice abon­nement L’Actualité,BP 23, 86190 Vouil­lé – 05 49 51 56 00
    • 1 an 22€ (étranger : 35€), 2 ans 40€ (étranger : 55€)
  • Directeur de la pub­li­ca­tion : Mario Cot­tron, Directeur délégué : Didi­er More­au
  • Rédac­teur en chef : Jean-Luc Ter­radil­los
  • Fon­da­teurs : Chris­t­ian Bro­chet, Claude Fouch­i­er, Jean-Pierre Michel
  • Con­cep­tion – Réal­i­sa­tion : Agence de presse AV
  • Com­mu­ni­ca­tion – Claude Fouch­i­er
  • Graphiste : Fred Briand – Poitiers
  • Imprimeries Rochelais­es – La Rochelle.