Olivier Bouba-Olga – Millevaches

Un certain discours voudrait que les territoires ruraux soient en perdition, loins des métropoles et donc sans avenir. Ce n’est pas l’avis d’Olivier Bouba-Olga, professeur de sciences économiques à l’université de Poitiers : les chiffres et le terrain montrent des territoires très hétérogènes. Sur le plateau de Millevaches, la croissance migratoire est très forte – beaucoup d’arrivants d’Île-de-France – et insuffle une vraie vitalité. On y retrouve des activités économiques dont les problématiques ne sont pas liées au positionnement du territoire mais à leur nature. Ainsi le secteur bois souffre d’une valorisation à court terme de ses pins Douglas en bois de chauffage du fait de la gestion complexe de cette ressource et de la dispersion des propriétés. Les diverses perspectives de développement de l’activité d’élevage montrent elles aussi que le plateau de Millevaches n’est pas un territoire perdu qui se vide.

Olivier Bouba-Olga – Millevaches par Espace Mendès France, Poitiers surVimeo.


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.